Chaumont enduro 52 haute marne
Img 20150508 082700
RAPHA: "Bonjour.
 
Le Championnat de France d'Enduro a débuté en fanfare le week end dernier, au coeur de l'Ardèche, dans la ville de Privas. Et le moins que l'on puisse dire est que le week end fut mouvementé pour différentes raisons.
 
Le vendredi fut consacré aux différents controles administratifs et techniques, ainsi qu'aux reconnaissances des trois spéciales. La première est tracée dans une prairie avec pas mal de dénivellé, melant quelques passages en sous bois et beaucoup de dévers. Un tracé qui sera très agréable à rouler. La seconde est essentiellement tracée entre les arbres avec un sol parsemé de rochers et dalles en pierre à fleur d'une terre qui se creusera rapidement. Moins sympa à rouler et plutot dangereuse à mon gout à cause de ces rochers qui jettent la moto de droite et de gauche à tous moments. La dernière est un banderolée melant passage en sous bois et prairie très variée et agréable, aigaillée de quelques petits pierriers naturels.
Après quelques 5 heures de marche, on a déja une bonne idée de ce qui nous attend le lendemain dans cette campagne Ardèchoise très vallonnée et rocailleuse...
Dès les premiers kilomètres de chemin, le moto club de privas nous a concocté un enduro d'"homme"! La première heure donne le ton avec un enchainement incessant de rochers et autres diffultés qui s'enchainent sans relache. Avec en plus les 2 premières spéciales qui s'enchainent à moins de 10 minutes d'intervalle, on arrive au 1er ravitaillement déja bien chaud!!Le camelback bien rempli, je repars pour pointer au Ch. Mais ne m'étant pas rendu compte que le pointage était si loin, je prend bêtement 1 minute de pénalité... Dommage!!
Le second tronçon nous mène à la dernière spéciale par un sentier toujours technique, qui nous fera pousser les motos pour franchir quelques passages rocailleux rendus glissants par l'humidité des jours précedents.
Une journée donc de vrai enduro, technique et usant, que je termine 31eme d'une catégorie toujours très relevée, malgré de bonnes sensations au guidon de ma moto.
Malheureusement impossible de défendre mes chances le lendemain. En effet, je découvre, au matin, que mon véhicule a été fracturé(vitre conducteur cassée), comme 7 autres sur le parking de l'hotel. Plus de caisse à outils, de casque et autres équipements. La course s'arrête donc pour ce premier rendez vous sur un sentiment d'injustice, et un passage par la gendarmerie locale, qui nous informe que d'autres hôtels ont aussi fait les frais d'une équipe de personnes plutot mal intentionnées.
 
J'attends donc maintenant avec impatience le prochain rendez vous à la mi juin à Bar sur Seine, avec j'espère, plus d'émotions sportives.
 
Sportivement.
 
Raphael"
 

Vous devez être connecté pour poster un commentaire