Chaumont enduro 52 haute marne

Latrecey 2014

Laurent: "Long, cassant et épuisant, voilà comment on peut résumer l’enduro de Latrecey ! Un Enduro, un vrai, pour les Hommes ! et je pense le plus dur de la saison. 99% du tracé dans des singles ! Pour la plupart très serré entre les arbres. Un bel enduro! Avec des temps serré, très serré, voir même un peu trop serré ce qui va imposer aux pilotes de rouler au rythme spéciale pendant les 86km du tour à répéter 1 fois pour les L1, 2 fois pour les ligues 2 et 3 pour les ligue 1. Un parcours magnifique, avec une dizaine de beau  points chauds, dont certains auront piégés plus d’un ! Juste un petit passage le long du ruisseau un peu limite : à la limite d’aller piqué une tête, qui aurai pu être bien rafraichissante… Deux spéciales au programme, une SP1 dans un sous-bois de sapin, très usante physiquement de par ses cailloux, racines et virage interminable. Une SP2 beaucoup plus rapide et très longue, au début une partie boisée sympa puis une grande prairie en herbe sèche dans un beau coteau en dévers.
Pour ma part le 1er tour s’est bien passé, je roule au maximum de ce que je pouvais donner pour arriver dans les temps, Je me loupe dans une monté et casse mon sélecteur (encore une fois ! cette année c’est l’année des sélecteur !) Du coup, l’assistance me fait le plein pendant que je cour chercher un sélecteur au camion. Je pointe au CH avec 1min de retard et je m’arrête 100m plus loin pour changer mon sélecteur (ce qui me prend 5min). Pour le second tour, cela c’est beaucoup moins bien passé, au bous d’une 30 aine de km la fatigue se fait ressentir sérieusement, en sautant des woops assez longue je me déporte et tape un chêne en l’air… je me relevé sans bobo, juste le guidon tordu. 10 min plus tard je me loupe dans un point chaud et en retombant en arrière je tape un arbre avec l’épaule ; épaule déboité… Me voilà coincé entre l’arbre et la moto, impossible de me dégagé. J’arrive a remettre l’épaule en tirant dessus mais avec une belle douleur à la clé ! Je repars par l’échappatoire tan bien que mal, je me vois contraint à baisser de rythme. Au CH1 du second tour, je pointe avec 11min de retard qui vient s’additionner à la 1er minute. La douleur c’est estompé et je repars pour finir, ne pas abandonner… Je me traine tant bien que mal jusqu’à la SP2, la fatigue est plus que présente, là je vois que je suis trop juste en physique pour un enduro « d’Homme », mais ce n’est pas grave, il faut passer par là pour l’apprentissage de la ligue 2. Je termine enfin ma 2eme boucle avec au total 15 min de pénalité (malgré le pointage du chronométreur qui m’en compte 17 au total alors que je suis sûr à 200% de n’en prendre que 3 à la fin. Mais bon pas grave ça n’aurai pas joué pour le classement.) Du coup je me classe 104eme de cet enduro qui je pense aura été difficile pour tout le monde comme en témoigne la quantité d’abandon pour un enduro sur le sec !
En tout cas félicitation au MC Latrecey pour cette belle organisation"

De nouvelles photos:

Moto ancienne

https://www.flickr.com/photos/pat5228/sets/72157644933284991/

Moto récente

https://www.flickr.com/photos/pat5228/sets/72157644971192812/

Vous devez être connecté pour poster un commentaire